L’association  UMG

a-new-creation-in-christ

Nous avons le plaisir avec les membres du conseil d’administration et tous les adhérents de vous annoncer la création de l’association « Union des Musulmans de Guyancourt » (UMG).

Nous souhaiterions instaurer un véritable partenariat avec la ville et un travail de coordination pour servir l’intérêt général des citoyens musulmans de Guyancourt, avec un mode de fonctionnement démocratique, dans une totale transparence.

Depuis plusieurs années, au sein de l’ancienne organisation, nous n’avons cessé de gérer au mieux nos divergences et conflits avec de la médiation des compromis, des accords la liste est longue, sans arriver à les éradiquer ou même atténuer leurs effets négatifs, et nous avons été confronté à leurs amplifications par l’impossibilité d’organiser des élections pour représenter statutairement et démocratiquement les musulmans de Guyancourt, pour divers raisons dont la violence, l’intimidation et le sectarisme.

Une organisation qui dure est celle qui sait traverser les crises et affronter les agressions dont elle est l’objet. Cependant, les conflits n’ont de caractère constructif que s’ils sont résolus pour certains, prévenus pour d’autres, maîtrisés pour tous. Les conflits n’ont de vertu créatrice que dans la mesure où ils sont résolus par une restructuration de l’organisation dans le sens des changements révélés nécessaires. Le conflit n’a donc pas de vertu créatrice en soi ; ce qui est créateur, c’est de comprendre le conflit d’une part, et de le gérer d’autre part.

C’est dans cette optique et après plusieurs réunions de travail, et concertation de la plupart des musulmans de Guyancourt, nous avons décidé la création de cette nouvelle organisation UMG, afin de partir sur des bases solides pour défendre nos idées et convictions, et favoriser un cadre pour que l’équipe dirigeante puisse travailler sereinement et mener à bien les objectifs qu’on s’est fixé pour nos enfants qui sont les adultes de demain et nos anciens qui sont à l’origine de notre identité, en partenariat avec les services de la municipalité comme nous l’avons déjà démonter pendant les années passé à la tête de l’ancienne organisation.
Parmi nos adhérents et membres du Conseil d’administration, il y a des retraités « les anciens », pendant qu’ils participaient au développement économique de la France, leurs enfants « nous » allaient à l’école, n’aspiraient qu’à la réussite dans le seul pays qu’ils connaissent. Ils n’ont vécu que pour leurs enfants ou parents. Sans eux nous ne serons peut-être pas là ce jour.
L’association insistera sur la nécessité d’une approche du juste milieu, et sur une compréhension saine de l’Islam à travers l’enseignement de ses principes généraux, ses valeurs morales, l’histoire de sa civilisation et la langue arabe. L’association constituera bien un espace d’instruction, d’étude, de divertissement et d’accueil. À force d’engagement et d’effort, nous espérons contribuer à donner la substance à notre identité et culture musulmane d’occident et apporter notre pierre à l’édifice national français et à la construction européenne.

Le respect de l’ordre public implique le respect du cadre légal de notre république française. Ainsi, l’association ne pourra aucunement être le théâtre d’activités ou de discours pouvant entrainer des troubles affectant la sérénité, sécurité, la dignité ou la tranquillité de nos concitoyens.

Le respect des exigences de l’échange citoyen implique pour chacun de prendre conscience que les divergences d’opinions et de courants ont perpétuellement existé dans l’histoire de la civilisation islamique, que ces divergences n’empêchent pas la concorde sur les principes essentiels, qu’elles constituent une richesse pour la communauté et une marque de fécondité intellectuelle.
L’association veillera à ce que l’expression de la diversité ne soit pas l’occasion de dénigrements, diffamations ou autres comportements irrespectueux.

Nous sommes attachés au respect de la constitution et des lois, auxquelles nous sommes liés par un contrat tout à la fois moral, social et politique.

Nous sommes convaincus que l’éducation islamique n’impose à aucun moment la négation de l’instruction française, bien au contraire, cette éducation tient compte des systèmes scolaires et de la réalité quotidienne de notre société. Aussi, la spiritualité et l’apprentissage des références et des principes islamiques seront adaptés à cet environnement. Il s’agit d’une volonté d’être au plus proche des besoins de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte en phase avec la réalité de notre pays.

Il s’agit, dans cette perspective, d’ancrer les musulmans dans la société, de développer leur esprit critique et de les rendre responsables.

Notre objectif, est d’enseigner, de transmettre et d’insuffler une éthique de la citoyenneté qui se traduit par une conscience éthique de la collectivité. Elle a pour mission de redonner sa noblesse à l’acte citoyen (lutter contre les incivilités, voter, s’engager dans des actions pour l’environnement, la propreté des quartiers, aider les associations sociales dans les objectifs qu’on partage …)

S’ouvrir sur d’autres acteurs sociaux (associations, institutions et organisations) d’horizons divers qui souhaitent travailler en partenariat sur la base de principes et d’objectifs communs.

Développer les liens de solidarité d’amitiés entre les différents habitants des quartiers de Guyancourt.

Le conseil d’administration de L’UMG
Decembre 2013

Laisser un commentaire